Montesquieu

p. 57-65

Résumé

Texte pos­thume, ina­chevé, dont aucun manus­crit ne nous est par­venu, ce qu’on appelle l’Essai sur le goût de Montesquieu consiste dans les 15 sec­tions publiées à la suite de l’arti­cle “Goût” de Voltaire au tome VII de l’Encyclopédie. À par­tir d’indi­ces divers gla­nés dans les Pensées, men­tions ou non de titres, de pro­jets, pré­sence d’idées accom­pa­gnées ou non de notes mar­gi­na­les qui les incluent ou non dans les ouvra­ges dési­gnés par ces titres et qu’on retrouve ou non dans la ver­sion ultime, sous la même forme ou avec des modi­fi­ca­tions nota­bles, on avance ici l’hypo­thèse que l’“Essai sur le goût” résulte non de l’ajout de quel­ques cha­pi­tres à un vieil ouvrage mais de la reprise com­plète en 1753 de ce pro­blème qui a depuis fort long­temps préoc­cupé Montesquieu, en fonc­tion de pers­pec­ti­ves plus vas­tes et plus riches explo­rées entre­temps.

Abstract

A pos­thu­mous, unfi­ni­shed text, of which no known manus­cript sur­vi­ves, what is cal­led Montesquieu’s Essai sur le goût consists of the fif­teen sec­tions publi­shed just after Voltaire’s arti­cle “Goût” vol. VII of the Encyclopédie. On the basis of various indi­ca­tions glea­ned from the Pensées, men­tions (or lack of men­tions) of tit­les, pro­jects, the pre­sence of ideas accom­pa­nied (or not) by mar­gi­nal notes that include them (or do not) in the works desi­gna­ted by those tit­les, and do or do not turn up again in the final ver­sion, in the same form or with nota­ble chan­ges, this arti­cle puts for­ward the hypo­the­sis that the “Essai sur le goût” is the pro­duct not of the addi­tion of a few chap­ters to an old work but the total reprise in 1753 of this pro­blem which had long preoc­cu­pied Montesquieu, in func­tion of more vast and rich pers­pec­ti­ves explo­red in the inte­rim.