Montesquieu

p. 85-100

Résumé

Dans les Pensées, le dis­cours sur la sexua­lité revêt un carac­tère hété­ro­gène. Plus libre, la pen­sée du phi­lo­so­phe élabore des idées embryon­nai­res par­fois contrai­res aux pos­tu­lats énoncés dans d’autres oeu­vres, indi­que des pis­tes étonnantes, et laisse entre­voir une vision de la sexua­lité qui se trouve enve­lop­pée dans une réflexion plus géné­rale sur la société. La dif­fé­rence des sexes, les rap­ports entre homme et femme, le mariage et les com­por­te­ments sexuels, sont vus de manière par­fois contra­dic­toire, à tra­vers un dis­cours médi­cal, his­to­ri­que, mora­liste et phi­lo­so­phi­que  : l’obses­sion de la dépo­pu­la­tion, la peur de la dégé­né­res­cence d’une société gou­ver­née par la femme, les fan­tas­mes de la femme dévo­ra­trice, les rémi­nis­cen­ces d’ordre reli­gieux et les a priori mas­cu­lins, et par­fois, le désir de se dis­tan­cier de ses idées les plus chè­res, sus­ci­tent des pri­ses de posi­tion dif­fé­ren­tes. De nom­breu­ses ques­tions res­tent ouver­tes, mais l’ancrage du dis­cours de la sexua­lité dans les champs économique et poli­ti­que, et le rap­port dyna­mi­que qui se tisse entre ces domai­nes peu­vent être pré­cisé.

Abstract

In the Pensées, the dis­course on sexua­lity takes on a hete­ro­ge­nous cha­rac­ter. More free, the phi­lo­so­pher’s thought ela­bo­ra­tes embryo­nic thoughts some­ti­mes contrary to the pos­tu­la­tes voi­ced in other works, indi­ca­tes sur­pri­sing paths, and allows one to glimpse a vision of sexua­lity that is contai­ned by a more gene­ral reflec­tion on society. The dif­fe­rence of the sexes, the rela­tions bet­ween man and woman, mar­riage and sexual com­port­ments, are seen in some­ti­mes contra­dic­tory man­ners, through a dis­course that is medi­cal, his­to­ri­cal, mora­lis­tic and phi­lo­so­phi­cal : the obses­sion of depo­pu­la­tion, the fear of dege­ne­racy of a society gover­ned by woman, phan­ta­sies of the devou­ring woman, remi­nis­cen­ces of a reli­gious order and of mas­cu­line a prio­ris, and some­ti­mes the desire to dis­tance him­self from his most che­ri­shed notions, eli­cit varying stan­ces. Many ques­tions remain open, but the atta­ching of a dis­course on sexua­lity to eco­no­mic and poli­ti­cal domains, and the dyna­mic rela­tion that is woven bet­ween these areas, can be cla­ri­fied.