Montesquieu
Intervention dans le cadre du séminaire « Émergence des Lumières » 2011-2012

Montesquieu et le droit naturel

Dario Ippolito (Rome III)
Biographie

Maître de confé­ren­ces en phi­lo­so­phie du droit à la faculté de juris­pru­dence de l’uni­ver­sité de Rome III, Dario Ippolito est l’auteur de plu­sieurs publi­ca­tions sur la culture juri­di­que des Lumières ita­lien­nes, parmi les­quel­les se dis­tin­gue la mono­gra­phie Mario Pagano. Il pen­siero gius­po­li­tico di un illu­mi­nista (Torino, Giappichelli, 2008).

Résumé

Bien qu’une théo­rie sys­té­ma­ti­que du droit natu­rel ne soit pas pré­sente dans L’Esprit des lois, le thème de la rela­tion entre le droit et la nature tra­verse l’ouvrage. Dès le pre­mier cha­pi­tre, Montesquieu fait pro­cé­der les lois de la « nature des cho­ses », pos­tule la dicho­to­mie lois natu­rel­les-lois posi­ti­ves, affirme l’exis­tence de règles de jus­tice onto­lo­gi­que­ment fon­dées dans l’ordre natu­rel ins­ti­tué par Dieu. A par­tir de l’ana­lyse de ces éléments – non coïn­ci­dents – de la phi­lo­so­phie du droit de Montesquieu, l’exposé essaye de cla­ri­fier cer­tains aspects contro­ver­sés ou négli­gés de son sin­gu­lier « jus­na­tu­ra­lisme ».

Mots-clés : Jurisprudence, Nature des cho­ses, Lois de nature, Objectivisme éthique.

texte alter­na­tif