Montesquieu
 

Hommage à Jean Starobinski

Jean Starobinski est mort le 4 mars 2019 à Genève.

La Société Montesquieu tient à ren­dre hom­mage à celui qui, avec Montesquieu par lui-même (1953), avait donné un nou­vel élan aux études consa­crées à cet auteur.

Jean Starobinski avait su pré­sen­ter « le tout ensem­ble » (for­mule chère à Montesquieu) pour res­ti­tuer sa pleine cohé­rence à l’homme et à l’œuvre, à l’homme à tra­vers l’œuvre, confor­mé­ment au prin­cipe affirmé de la col­lec­tion, au Seuil.

En 2001, Catherine Larrère et Michel Porret avaient mené un entre­tien avec Jean Starobinski, « Actualité et moder­nité de Montesquieu », qui lui avait per­mis de reve­nir sur cet ouvrage et ses dif­fé­ren­tes réé­di­tions, et sur ce que Montesquieu pou­vait encore appor­ter à ses lec­teurs. Elle est acces­si­ble en ligne.

Jean Starobinski avait aussi été un des pre­miers sou­tiens de la Société Montesquieu, et un des plus fidè­les : ses encou­ra­ge­ments, à cha­que nou­veau volume des Œuvres com­plè­tes, étaient d’autant plus pré­cieux que son édition des Lettres per­sa­nes (Gallimard, Folio Classique) a fait date dans l’his­toire de la cri­ti­que.

De Rousseau à Chénier, de l’opéra à la Révolution, il a par­couru un champ immense, ou plu­tôt ouvert des voies nou­vel­les. Il a accordé à Montesquieu une atten­tion qui a aiguisé les regards et ouvert les esprits. Qu’il en soit infi­ni­ment remer­cié.

Entretien avec Jean Starobinski (Revue Montesquieu, 2001, n° 5)