Nouvelle publication : René Pommier, Défense de Montesquieu Sur une lecture absurde du chapitre « De l’esclavage des nègres »

René Pommier, Défense de Montesquieu. Sur une lecture absurde du chapitre « De l’esclavage des nègres », Paris, Euredit, 2014, 102 pages, 26 €

ISBN : 978-284-830-187-7

Présentation de l’éditeur :

Autrefois seuls, ou presque, les élèves à l’esprit un peu lent ne comprenaient pas tout de suite que le célèbre chapitre « De l’esclavage des nègres » dans L’Esprit des lois était ironique et ils ne se sentaient pas très fiers quand on leur faisait comprendre leur erreur. Mais, la situation a profondément changé. Ceux qui prétendent que Montesquieu justifie l’esclavage des nègres ne sont plus seulement des gens qui n’ont simplement pas envisagé que le texte puisse être ironique et qui se rendent aussitôt à l’évidence dès qu’ils le relisent dans cette perspective. Ce sont de plus en plus des gens qui savent pertinemment qu’il est généralement considéré comme l’exemple même du texte foncièrement ironique, mais ne craignent pas de prétendre que c’est un énorme contresens. C’est le cas de Mme Odile Tobner dans son livre, Du racisme français, quatre siècles de négrophobie, qui semble avoir rencontré hélas ! un assez large écho. René Pommier a donc entrepris, au risque d’enfoncer des portes ouvertes, de démontrer l’infinie stupidité d’une thèse qui entre dans le cadre plus général d’une opération visant, non seulement à contester l’héritage des Lumières, mais à les accuser.

Voir en ligne : Editions Euredit