Montesquieu
Réflexions sur le caractère de quelques princes

Un manuscrit exceptionnel en vente chez Sotheby’s

26 novembre 2013

Un des deux der­niers manus­crits de Montesquieu encore en mains pri­vées (le second, Souvenirs de la cour de Stanislas Leckzinski, ne consiste qu’en de som­mai­res notes et remar­ques), avait dis­paru après 1957 (vente Drouot) : il s’agit des Réflexions sur le carac­tère de quel­ques prin­ces et sur quel­ques événements de leur vie, ouvrage capi­tal pour la for­ma­tion des idées de Montesquieu.

Rédigé entre 1731 et 1734, il témoi­gne de son inté­rêt pour l’his­toire comme matière de la réflexion poli­ti­que, avant même les Considérations sur les cau­ses de la gran­deur des Romains et de leur déca­dence, et de sa méfiance envers les prin­ces dits « poli­ti­ques » : il s’agit aussi en cela d’une étape déci­sive dans son che­mi­ne­ment intel­lec­tuel.

http://dic­tion­naire-mon­tes­quieu.ens…

Ce manus­crit réap­pa­raît aujourd’hui : la nou­velle est de pre­mière impor­tance, car après une publi­ca­tion en 1892, il n’a plus jamais été à la dis­po­si­tion des cher­cheurs. Toutes les éditions qui sont parues depuis (y com­pris celle des Œuvres com­plè­tes, t. IX, 2006) ont dû se conten­ter de repren­dre la pre­mière.

Or ce docu­ment pré­sente tou­tes les carac­té­ris­ti­ques d’un véri­ta­ble manus­crit de tra­vail ; le des­crip­tif (pdf ci-des­sous) confirme l’ana­lyse des éditeurs de 1892 : ses soixante-huit pages sont entiè­re­ment auto­gra­phes et pré­sen­tent maints repen­tirs, ratu­res et cor­rec­tions, dont une page entiè­re­ment bif­fée.

Le Département des Livres et Manuscrits de Sotheby’s Paris le pro­po­sera à la vente le 26 novem­bre 2013, parmi un ensem­ble très choisi de livres et manus­crits anciens.

Estimation : 150 000-200 000 €.

Nous repro­dui­sons, avec l’aima­ble auto­ri­sa­tion de son auteur, le des­crip­tif com­plet de ce manus­crit, tel que le pré­sente la mai­son Sotheby’s.

PDF - 105.4 ko