Les "lois doivent tendre à la rigueur plutôt qu’à l’indulgence", Muyart de Vouglans versus Montesquieu

p. 65-76