Montesquieu
 

Paris, EHESS, 15 mars 2012 : Fréret ou Montesquieu ?

Xu Minglong et Danielle Elisseeff

Centre d’études sur la Chine moderne et contem­po­raine UMR 8173 Chine-Corée-Japon EHESS/CNRS

L’axe de recher­che « Savoirs tech­ni­ques et patri­moine cultu­rel imma­té­riel (XVIIe-XXIe siè­cles) : Formation, tra­di­tion, trans­mis­sion

accueillera une confé­rence-débat avec Xu Minglong许明龙

Directeur de recher­che retraité à l’Académie des Sciences Sociales de Chine . Institut de l’Histoire du monde

Spécialiste de Montesquieu et la Chine et du début des études sino­lo­gi­ques en France

et

Danielle Elisseeff

Auteure de Moi, Arcade, inter­prète du Roi-Soleil, Arthaud, 1985

Jeudi 15 mars 14h-16h Salle 1 (Rez de chaus­sée) 190, av. de France — 75013 Paris . Métro Quai de la Gare

La confé­rence évoquera la contro­verse intel­lec­tuelle géné­rée par la nou­velle édition des Œuvres com­plè­tes de Montesquieu (tome 16, Oxford, 2007).

Qui, de Montesquieu ou de l’aca­dé­mi­cien Nicolas Fréret a écrit le texte inti­tulé « Quelques remar­ques sur la Chine que j’ai tirées des conver­sa­tions que j’ay eües avec Mr. Ouanges » ?

Les inter­ve­nants s’expri­me­ront sur la contri­bu­tion d’Arcade Hoang (Huang Jialüe黄嘉略) à la connais­sance de la Chine en France au XVIIIe siè­cle.

M. Xu s’expri­mera en fran­çais

Rencontre intro­duite par Isabelle Landry-Deron

La pré­si­dente de la Société Montesquieu, C. Volpilhac-Auger, tient à signa­ler que les orga­ni­sa­teurs de ce qui est annoncé comme une « confé­rence-débat » n’ont pas sou­haité invi­ter les auteurs impli­qués dans l’édition des Geographica (Œuvres com­plè­tes de Montesquieu, t. 16), mise en cause dans cette annonce.

Elle a exprimé à Isabelle Landry-Deron ses vifs regrets que dans une « contro­verse » annon­cée comme telle, la parole ne soit don­née qu’à une des par­ties, et sou­haite que ce fait soit porté à la connais­sance du public.

http://cecmc.ehess.fr

Centre d’études sur la Chine moderne et contemporaine