L’édition originale de L’Esprit des lois en ligne

Les éditions anciennes de L’Esprit des lois accessibles en ligne sont nombreuses, et toujours très mal référencées sur le plan bibliographique [1].

Un répertoire de ces éditions, les classant selon des normes bibliographiques sérieuses, est en cours. Nous vous proposons pour le moment d’identifier deux éditions que les bibliographies, voire les catalogues de bibliothèques, confondent souvent : l’édition originale publiée à Genève en novembre 1748 par la maison Barrillot et Fils d’après le manuscrit envoyé par Montesquieu, et la première contrefaçon (ou si l’on veut, réimpression) parisienne, imprimée d’après celle-ci et publiée en janvier 1749.

Aucune des deux ne porte de date. La seconde est très répandue, notamment en France (plusieurs dizaines d’exemplaires connus), mais la première est rare dans les bibliothèques françaises (huit exemplaires repérés à ce jour) [2].

La première a déçu Montesquieu, ce qui l’a poussé à envoyer des dizaines de corrections aux imprimeurs qui, dans toute l’Europe, ont immédiatement cherché à tirer parti du succès de l’ouvrage. La seconde, qui reprend toutes les coquilles de la première, y ajoute les siennes : elle a été imprimée en quelques semaines.

Édition originale (Genève, Barrillot & Fils) (1748)

Tome I, exemplaire de la Taylor Institution : VM3.E.1748 (1)

http://books.google.fr/books?id=5nAHAAAAQAAJ

Un autre exemplaire (bibliothèque cantonale et universitaire de Lausanne) :

http://books.google.fr/books?id=laxDAAAAcAAJ

Tome II (annoncé comme « volume 1 » par Google Books) : exemplaire de la Taylor Institution : VM3.E.1748 (2)

http://books.google.fr/books?id=GnEHAAAAQAAJ

Première contrefaçon (ou réimpression) parisienne (« Genève, Barillot, & Fils ») (janvier 1749)

Tome I (exemplaire de la bibliothèque universitaire de Madrid)

http://books.google.fr/books?id=cAl5at_6LyYC

Tome II (exemplaire de la bibliothèque universitaire de Madrid)

http://books.google.fr/books?id=8MHFPXb-otsC

Notes

[1Sur l’ensemble de cette question, voir Catherine Volpilhac-Auger, avec la collaboration de Gabriel Sabbagh et Françoise Weil, Un auteur en quête d’éditeurs ? Histoire éditoriale de l’œuvre de Montesquieu, 1748-1964, Lyon, ÉNS Éditions, Métamorphoses du livre (Institut d’histoire du livre), 2011.

[2Ibid., p. 44-45 et p. 35.