Catherine Volpilhac-Auger, avec la collaboration de Gabriel Sabbagh et Françoise Weil

Un auteur en quête d’éditeurs ? Histoire éditoriale de l’œuvre de Montesquieu (1748-1964)

Un auteur en quête d’éditeurs ?
Histoire éditoriale de l’œuvre de Montesquieu (1748-1964)

Catherine Volpilhac-Auger
avec la collaboration de Gabriel Sabbagh et Françoise Weil

Selon Montesquieu, L’Esprit des lois a été « estropié » plutôt qu’imprimé à Genève en 1748. Les années suivantes le voient tenter de corriger les nombreuses éditions qui se succèdent et se concurrencent dans toute l’Europe. On suit ici, grâce à une enquête menée à travers des correspondances, des archives, mais surtout des dizaines de bibliothèques, l’histoire mouvementée d’une œuvre qui présente d’innombrables difficultés textuelles, toujours présentes dans les éditions disponibles aujourd’hui.

Ce n’est que le premier pas d’une étude qui, remettant en cause ce qu’on croyait parfaitement établi, conduit jusqu’aux éditions les plus récentes d’Œuvres complètes de Montesquieu : que sont devenus ses manuscrits, une fois dans les mains de son fils ? quel rôle a joué son petit-fils, quand ils constituaient une intéressante monnaie d’échange ?

Au-delà, on découvre les conséquences des contraintes matérielles ou des partis pris, parfois dissimulés, des éditeurs : de Plassan à Laboulaye ou Caillois, de la monumentale édition des Bibliophiles de Guyenne qui révèle les archives de La Brède à l’économique « Intégrale », c’est la notion même d’éditeur scientifique qui est passée au crible.

ENS Éditions (Lyon)

444 pages -
ISBN-10 2847882413 ISBN-13 9782847882414

L’ouvrage est diffusé par le Comptoir des presses d’université

http://www.lcdpu.fr/livre/?GCOI=2700010076219

Volpilhac_prospectus.pdf (PDF - 50.9 ko)
Volpilhac_prospectus.pdf

Voir en ligne : Le Comptoir des presses d’université