Montesquieu
 

Les Œuvres complètes de Montesquieu : nouvelles de l’édition (novembre 2013)

Il paraît néces­saire à ce jour (13 novem­bre 2013) de faire le point sur l’état d’avan­ce­ment des Œuvres com­plè­tes de Montesquieu : d’impor­tan­tes réu­nions d’équipe (Pensées, Correspondance) se sont tenues à Lyon entre le 8 et le 12 novem­bre, et ont per­mis d’envi­sa­ger plus clai­re­ment les pro­chai­nes échéances et d’éprouver l’effi­ca­cité des cher­cheurs qui y sont impli­qués.

Mais il est sur­tout temps d’évoquer les pro­chains volu­mes, et d’abord le tome XIX, Correspondance II (dir. Philip Stewart et Catherine Volpilhac-Auger) : il cou­vre la période qui va du retour des voya­ges à l’envoi du manus­crit de L’Esprit des lois à Genève (1731 - juin 1747). Dans ce volume de 570 pages sont pré­sen­tées 288 let­tres, acti­ves et pas­si­ves (ne sont pas comp­ta­bi­li­sées les let­tres non retrou­vées).

Ce volume, livré à l’éditeur fin 2012, connaît un retard regret­ta­ble du fait qu’il n’a pas été pré­senté au Centre natio­nal du livre, comme prévu, en juin 2013. Il est donc néces­saire d’atten­dre le résul­tat de la pro­chaine ses­sion du CNL (février 2014) pour l’impri­mer.

Le tome XVII, Extraits et Notes de lec­tu­res II (dir. Rolando Minuti ; le pre­mier volume d’Extraits et Notes de lec­tu­res était cons­ti­tué par les Geographica), est très avancé. La plu­part des tex­tes ont été adres­sés à des relec­teurs exté­rieurs, comme il est d’usage ; cer­tains, qui deman­dent des recher­ches plus appro­fon­dies, notam­ment pour établir leur cohé­rence chro­no­lo­gi­que au sein du cor­pus manus­crit, le seront dans les semai­nes qui vien­nent. L’ensem­ble pourra être envoyé à l’éditeur au plus tard au prin­temps 2014, pour publi­ca­tion en 2014-2015.

Devrait ensuite paraî­tre le tome XX, Correspondance III (juillet 1747 - août 1750). On espère le remet­tre à l’éditeur à la fin de l’année 2014 ou au début de 2015, pour publi­ca­tion en 2015.

Mais un des points nota­bles de l’avan­ce­ment de l’édition est l’inté­rêt porté désor­mais au Catalogue de La Brède : il n’entre pas dans le plan de l’édition des Œuvres com­plè­tes, mais l’impor­tance qu’il a prise depuis quel­ques années pour com­pren­dre la démar­che de Montesquieu, les infor­ma­tions qu’il livre sur la chro­no­lo­gie de ses œuvres (une étude ser­rée de ce manus­crit a récem­ment fait avan­cer de manière remar­qua­ble la recher­che sur les Pensées) en font un élément capi­tal. La pro­chaine édition électronique qui en sera four­nie en 2014 (sous la direc­tion de C. Volpilhac-Auger, avec le sou­tien du LabEx Comod) cons­ti­tuera la pre­mière étape d’une édition électronique des Œuvres com­plè­tes de Montesquieu, qui pro­lon­gera l’édition papier.

Celle-ci n’en reste pas moins prio­ri­taire, et conti­nue à mobi­li­ser tou­tes les énergies de l’équipe d’édition.