Les traductions russes de Montesquieu au XVIIIe siècle

p. 431-440