Montesquieu
 

Montesquieu und die « Académie Royale des Sciences et Belles-Lettres de Prusse »