Montesquieu
 

G. Barrera, « Les lois du monde. Enquête sur le dessein politique de Montesquieu »

Disponible à par­tir du 8 octo­bre : Guillaume Barrera, Les Lois du monde. Enquête sur le des­sein poli­ti­que de Montesquieu, Gallimard, « L’Esprit de la cité ».

L’ambi­tion du pré­sent ouvrage est de res­ti­tuer non pas tel pan ou telle leçon d’une pen­sée étincelante, mais qui sou­vent se dérobe. Elle est de sai­sir toute l’ampleur d’une phi­lo­so­phie sou­cieuse d’embras­ser la condi­tion humaine dans ses for­mes les plus riches : le cœur de l’homme, le com­merce des deux sexes, les pas­sions poli­ti­ques, l’esprit des nations, la force et la vio­lence.

Dans le trian­gle que cons­ti­tuent la liberté, la reli­gion et le com­merce, l’auteur de L’Esprit des lois explore les mul­ti­ples com­bi­nai­sons qui déter­mi­nent, ou qui entra­vent, l’accès des États à la puis­sance et à la pros­pé­rité : tel est, écrit Guillaume Barrera, le vrai des­sein de Montesquieu. Ce pen­seur est d’abord un poli­ti­que. Il n’est ni le phi­lo­so­phe ni le socio­lo­gue qu’on décrit ordi­nai­re­ment ; il fait bien autre chose qu’une œuvre de science : il entend agir par son œuvre.

Guillaume Barrera, doc­teur en phi­lo­so­phie poli­ti­que, a consa­cré plu­sieurs tra­vaux à la pen­sée de Montesquieu dont il a édité l’Essai sur les cau­ses qui peu­vent affec­ter les esprits et les carac­tè­res (Montesquieu, Œuvres com­plè­tes, t. IX, Oxford, 2006).