Montesquieu
Détails et catalogue de vente désormais accessibles

Paris, 18 décembre 2012, vente de 68 lettres de la correspondance de Montesquieu

Vente Lally-Tolendal, Drouot-Richelieu, 18 décembre, 14 heures

Le 18 décem­bre, à 14 heu­res, sera ven­due Salle VV (3 rue Rossini, 75009 Paris, SVV Le Brech et asso­ciés), dans le cadre de la suc­ces­sion Lally-Tolendal, la col­lec­tion éditée pour la pre­mière fois par René Pomeau en 1982 dans la Revue d’his­toire lit­té­raire de la France.

Elle a été exper­ti­sée et cata­lo­guée par Thierry Bodin (Les Autographes, 45 rue de l’Abbé-Grégoire, 75006 Paris).

Il s’agit d’un ensem­ble excep­tion­nel de soixante-huit let­tres, qui datent de la période 1734-1738. Les échanges entre Montesquieu et madame de Tencin, Bulkeley, madame de Grave, le père Castel, le duc de Richmond, le père Cerati, etc., sont très riches, dans une période qui voit Montesquieu recueillir des féli­ci­ta­tions pour les Considérations sur les cau­ses de la gran­deur des Romains et de leur déca­dence, et des conseils de pru­dence pour que l’ouvrage puisse être publié en France. Il assure aussi la chro­ni­que des événements de la guerre de Succession de Pologne, mais aussi une chro­ni­que mon­daine pour ses amis éloignés de Paris.

À signa­ler également, des let­tres d’amour, dont l’attri­bu­tion reste mys­té­rieuse.

Toutes ces let­tres figu­rent dans le tome XIX des Œuvres com­plè­tes de Montesquieu, soit le deuxième volume de sa Correspondance, à paraî­tre en 2013 (ENS Éditions et Classiques Garnier), qui cou­vre la période allant du retour de Montesquieu en France (prin­temps 1731) à l’envoi à Genève du manus­crit de L’Esprit des lois (juin 1747).

Le par­fait état de conser­va­tion de ces let­tres, leur nom­bre, la qua­lité des cor­res­pon­dants, confè­rent à cet ensem­ble le plus haut inté­rêt.

Exposition de 9h à 12h sur place le 18 décem­bre.

Avant cette date, les docu­ments sont consul­ta­bles à la librai­rie « Les Autographes ».

Ils seront ven­dus en 46 lots.

Le Catalogue est consul­ta­ble ici :

PDF - 5.4 Mo
Le Brech et associés