Collège international de philosophie, 3 décembre 2012

La Solitude de Montesquieu. Le chef-d’œuvre introuvable du libéralisme, de Jean Goldzink

La Solitude de Montesquieu. Le chef-d’œuvre introuvable du libéralisme, de Jean Goldzink (Éditions Fayard, 2011)

Samedi 3 décembre 2011 (10h-13h)

Salle de lecture, Bibliothèque Mouffetard-Contrescarpe, 74-76 rue Mouffetard, 75005 Paris

Sous la responsabilité de Stéphane Pujol.

Intervenants : Bertrand Binoche, Jean Goldzink, Pierre Lauret et Stéphane Pujol.

Débats organisés en collaboration avec La vie des idées (www.laviedesidees.fr) et avec le soutien de la Mairie de Paris et des institutions qui les accueillent.

Voir aussi la « Lecture critique » de cet ouvrage, par Giovanni Paoletti :

http://montesquieu.ens-lyon.fr/spip.php?article892